http://www.youtube.com/watch?v=3f2c8jDXIEA&feature=player_embedded


Message de la societe civile "las abejas"
pour le forum contre les grands projets imposes inutiles

Organisation Société Civile “Las Abejas”
Terre Sacrée des Martyrs
Acteal, Ch’enalvo, Chiapas, Mexique
Le 6 juillet 2012

A l’opinion publique
Aux medias de communication du Chiapas, du Mexique et Internationaux Aux
Media alternatifs
A la Sixième Internationale
Aux Adhérents de l’autre campagne
Aux organisations indépendantes
Aux défenseurs des droits de l’homme non gouvernementaux
Aux Organisation environnementales

Frères et sœurs du forum contre les mégas projets de mort en France :

Le savoir de nos tous premiers nous a appris que la Terre Mère doit être
protégée, aimée et défendue car c'est de là que nait la vie, de là que se
transmettent les connaissances, de là que se garde l’essence du vivre, le
droit de naitre, de grandir et de mourir, en elle se trouve tout, en elle
nous vivons et malgré tout il n'existe pas d'administration sur elle, car
aucun humain n'est maître de la terre Mère, c'est plutòt nous qui lui
appartenons, nous sommes de la Terre Mère, c'est comme ça que nous la
voyons, et comment nous devrions tous la voir.

Cependant, alors que nous, les peuples et communautés originaires nous
voyons la vie, nous voyons la transcendance de la Terre Mère, les
gouvernements qui obéissent aux intérêts étrangers des peuples voient en
elle un business et appellent la Terre Mère l'environnement, et ils
l'exploitent et vendent notre patrie aux entreprises étrangères obéissant
au système capitaliste néolibéral, c'est à dire qu’ils offrent des permis
et des concessions aux entrepreneurs internationaux pour qu'ils
exploitent, créent des mines, construisent et donnent un usage à la terre
où nous vivons; la terre que nous ont laissé nos anciens.

Et ils le font sans nous consulter, sans nous demander, sans nous
prévenir, et cela ne les dérange pas de détruire nos maisons, notre
habitat, et nos temples sacrés, blessant de manière brutale notre Terre
Mère, changeant son cycle, et les grands projets contribuent et favorisent
le changement climatique. Et c'est pour cela que nous commençons à lutter,
nous opposer, à condamner et rejeter totalement les projets qui
n'apportent pas de bénéfices pour les peuples et les communautés, tout
comme vous le faites, vous, en Europe, contre les mégas-Projets qui se
réalisent comme la construction des trains à Haute Vitesse en Espagne, La
TAV en Italie et le TGV en France.
Nous sommes présents avec vous dans le forum par ce document pour unir nos
demandes, nos voix et notre indignation sur l'extermination que réalisent
les gouvernements contre nos villages. Si bien que si les gouvernements
globalisent le monde pour le contrôle et la dépendance, nous, nous
globalisons notre lutte de résistance et de construction de l'autonomie.

Nous sommes présent avec vous via ce document car les gouvernements aux
ordre de la sphère élitiste introduisent dans nos villages des projets et
mégaprojets de mort qu'ils camouflent et promotionnent au nom du
« développement » pour tromper notre peuple, et nous faire croire un grand
mensonge pour s'approprier et nous éloigner de l'héritage que nous ont
laissé nos anciens, les plus majeurs, en héritage.

En cette date, nous continuons la lutte pour la construction de la Paix
avec Justice et Dignité, compromis dans la résistance pacifique pour
défendre nos droits d'hommes et d'indigènes, défendant ainsi notre Terre,
notre Territoire et nos Ressources Naturelles, ainsi nous, les gardiens de
la mémoire et de l'espoir, nous, « les Abejas », nous avons été les
défenseurs et protecteurs de la Terre Mère depuis que nous sommes nés;
nous continuons à crier pour la justice, pour le respect de notre
autonomie, mais plus tout seuls, avec d'autres organisations et d'autres
peuples qui n'ont pas été écoutés, et nous prenons la parole, parce que
nous sommes des défenseurs des Droits de l'Homme.

Nous avons dénoncé et continuons à dénoncer donc, les projets étrangers à
nos villages, nous disons étrangers parce que nous ne les sollicitons pas,
et parce que ça ne va pas bénéficier à nos communautés sinon à des
entreprises multinationales qui depuis des années exploitent, créent des
mines, et volent nos richesses. Et c'est pour cela que nous condamnons
totalement les projets de construction de mines, de barrages,
d'infrastructures (grandes autoroutes), de zones hôtelières, de chaines de
supermarché, de villes rurales, de reconversion productive... Comme nous
l'avons récemment fait quand le gouvernement du Chiapas allait construire
une ville rurale dans notre municipalité de Chenalho, et contre la
construction des barrages de Cancuc et d'Itzantun contre lesquelles nous
continuons nos dénonciations, car nous savons déjà que ces projets cachent
un autre visage, celui de la guerre de contre insurrection, car les
communautés sont déplacées de manière forcée, créant des conflits
internes, changeant ainsi nos forme de vie comme peuple originaires.

Bien que notre lutte pacifique que nous faisons pour la défense de notre
Terre, notre Territoire et nos Ressources Naturelles nous ait couté la
vie, car nous n'oublions la mort de nos 45 frères et sœurs massacrés à
Acteal le 22 décembre 1997, ils sont morts parce que nous luttions contre
les mégaprojets du gouvernement qui violait nos droits humains, et nous
massacrait seulement pour ne pas être d'accord avec le système qu'exerçait
le gouvernement contre nos peuples. Et non, ainsi nous n'allons pas nous
rendre ou nous taire, ou nous vendre; que les gouvernements le sachent,
jamais nous n'oublierons le crime qu'ils ont commis contre notre peuple,
et nous n'arrêterons pas de le dénoncer parce que les auteurs matériels et
intellectuels du massacre d'Acteal, jouissent toujours d'impunité, et ils
planifient d'autres massacres, comme conséquence de l'injustice et de
l'impunité qui règne au Mexique, facilitée par les gouvernements dans leur
ingouvernabilité.

C'est dans ce climat d'injustice que nous continuons et continuerons à
lutter et notre chemin nous a démontré que maintenant c'est notre temps,
c'est le temps que nous les peuples nous fassions notre propre histoire,
et décidions du destin de nos villages et communautés. Nous haussons la
voix, il n'y a pas de peur dans nos paroles ni dans nos cœurs, notre vue
augmente dans les horizons les plus lointains, et nous luttons tous les
jours où le soleil nous donne la lumière du jour, défendant toujours
l'héritage que nous ont laissé nos anciens, qui sont nos champs et
montagnes, où nous semons et récoltons nos moyens d'exister au quotidien;
où nos enfants et les enfants de nos enfants sèmeront et récolteront quand
nous nous en seront allés pour nous retrouver avec nos anciens, ainsi ils
continueront notre exemple et notre lutte que nous ont confié nos martyrs
et nos anciens.

Finalement nous unissons notre voix, notre parole et notre exigence dans
la condamnation des projets de mort, avec vous qui êtes au Forum Contre
les Grands Projets Imposés, qui se célèbre à Notre-Dame des Landes,
Nantes, en France; Et depuis le Chiapas, Mexique, nous vous envoyons nos
salutations et notre reconnaissance pour vos luttes, efforts et votre
exemple.
La lutte continue et continuera jusqu'à la construction de nos autonomies.

Pour la construction de l'autonomie et de la libre détermination nous
exigeons:

* Respect de la Terre, Territoire et ressources Naturelles des peuples
originaires.
* Annulation définitive de la construction des barrages d'Itzantun,
Cancuc, et d'El Zapotillo
* Annulation définitive de la construction de la mine de Chicomuselo et de
Wirikuta

Non à la construction de la ligne de Train à Haute Vitesse en Espagne Non
au TAV en Italie
Non au TGV et à l'aéroport en France
Non à la construction de la mégamine de Cajamarca au Pérou
Si à la vie et à l'autonomie des peuples!!

ATENTAMENTE.
Voix de l'Organisation Société Civil “Las Abejas”

____________________________
Porfirio Arias Hernández
President Table Directive
______________________________
Enrique Perez Santis
Vicepresident
____________________________
Victorio Santis Gómez
Secretaire Gral.
______________________________
Javier Pérez Gutiérrez
Sous Secretaire
____________________________
Benjamín Pérez Pérez
Trésorier
______________________________
Manuel Pérez Gómez
Sous trésorier.