Il n'y a pas de mots à la perte d'un proche. De quelqu'un dont on ne se passe pas dans son quotidien. De quelqu'un qu'on admire. De quelqu'un qui se donne entièrement aux autres pour transmettre sa passion.

Sa passion, sa force, son courage.

Quelqu'un qui ne te ment pas; quelqu'un qui dit se qu'il pense; quelqu'un qui aide a grandir.

Il n'y'a pas de mots face à la mort... Il y a des émotions, des réactions ou des non-réactions...

Il n'y a rien à dire... 

Il n'y a plus rien à dire puisque maintenant c'est l'Absence qui va régner. 

Jeannot. Un sourire en moins. Une paire de mains qu'on aimait serrer et même regarder.

...

Jeannot fait partie des personnes qui m'ont donnée de la force en me transmettant sa passion et en me montrant l'exemple de la façon dont on transmet. Il aimait qu'on se sente à l'aise, qu'on se sente chez soi au club et qu'on se libère dans la boxe.

Jeannot  te traitait comme son enfant et il était pour lui plus important que tu t'en sortes dans ta vie plutôt que dans la boxe.

Jeannot j'aurais aimée te connaître plus encore... et que tu saches tout ce que la boxe et ton club m'a apportée.

Maintenant mon espoir est espérer pour ta mémoire, que ta vie et ton dévouement pour les jeunes et la boxe soit transmis.

Jeannot tu manqueras toujours. Je t'aime.