20 janvier 2011

Appel du Front de Libération des Murs !

A FAIRE TOURNER  Nous, murs de tous les pays, en brique rouge ou en béton armé, appelons, à venir, à coup de peinture et de colle, nous redécorer, nous tapisser, nous défoncer !   Comme nos collègues fumigènes en mars 2008, nous voilà, à notre tour, stigmatisés et réprimés par cette brave Brigade criminelle de Paris. En 2008, plusieurs personnes s’étaient faites poursuivre (sous instruction antiterroriste déjà) et emprisonnées pour avoir voulu amener des camarades fumigènes à une manifestation devant le centre de ... [Lire la suite]
28 septembre 2010

Grèce, Thessalonique : Barthelonika, on peut se passer des patrons

    Un restaurant sans     patrons à Thessalonique, en Grèce         Depuis le 7 juin, le restaurant Barthelonika, au centre de Thessalonique, fonctionne de façon autogéré, géré par ses     travailleurs-euses. Tout a commencé quand le proprio du restaurant a annoncé aux travailleurs-euses que le restaurant fermerait pour 3 mois durant l'été et qu'il déciderait de son sort en     septembre. Les travailleurs-euses, de leur... [Lire la suite]
Posté par critiquesbliss à 00:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 août 2010

Solidarité avec les Roms et tous les persécutés du pouvoir

Hier chassés, fichés, exterminés Depuis des siècles, les Roms sont pourchassés dans toute l'Europe. Dès leur invention, les nouvelles techniques comme la photographie furent utilisées pour ficher les « nomades ». Ils périrent dans les camps de concentration nazis et des milliers ont été internés dans des camps français. Le racisme et la répression ont toujours continué de s'abattre sur eux. Leur nom même (bohémien, romanichel) est devenu une insulte. Aujourd'hui chassés et fichés Aubervilliers, Montreuil, Saint-Denis,... [Lire la suite]
Posté par critiquesbliss à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 août 2010

vendredi 20 août 2010 A vrai dire, puisque les démocraties occidentales envoient des milliers d’hommes – en uniformes verts et lourdement armés – dans tous les coins du monde, nous pourrions aussi considérer l’immigration à l’envers. Ils y vont pour « maintenir la paix » et « réaliser des missions humanitaires ». Accompagnés d’une armée charitable d’uniformes blancs, comme la Croix-Rouge, qui se chargent partout de la gestion des misérables camps de réfugiés, la Démocratie envoie ses fils et vend des quantités énormes ... [Lire la suite]