27 avril 2015

Commémoration de la mort de Amine Bentounsi Le 2 mai 2015 a 14h30 départ de la gare de Noisy le sec au tribunal de Bobigny.

Voilà déjà 3 ans que mon frère Amine a été tué d'une balle dans le dos par un policier Damien Saboundjian le 21 Avril 2012 à Noisy-le-sec.  Damien Saboundjian a été mis en examen pour homicide volontaire, son avocat Merchat (avocat des policiers dans la mort de Zied et Bouna) plaide la légitime défense comme dans toutes les affaires ou des policiers sont responsables dans la mort d'une personne c'est leur premièr argument systématiquement.En octobre 2014 nous avons appris la requalication des faits d'homicide volontaire" à... [Lire la suite]
02 mai 2012

INTERNEE DE FORCE- APPEL A SOLIDARITE

Depuis vendredi 20 avril Christine est internée de force au centre hospitalier Le Valmont (Montéleger), près de Valence. Elle est depuis lors à l'isolement et doit très certainement y être maintenue à l'appuie et/ou au chantage de méthodes destructrices (camisoles physique et chimique). Après une semaine sans aucun contact avec l’extérieur, elle n'a toujours droit à aucune visite. Vendredi matin Christine avait rendez vous au Valmont dans le cadre d'une conciliation où elle voulait contester le bien fondé d'une Hospitalisation sans... [Lire la suite]
Posté par critiquesbliss à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
16 octobre 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE SITE COPWATCH

A l'attention de tous. Ce Vendredi 14 octobre 2011, le tribunal de Grande Instance de Paris a décidé de répondre à la demande du gouvernement en proclamant l'interdiction du site Copwatchnord-idf.org. La police s'est senti victimisée ; et l'état tremblotant a suivi comme toujours la droite lignée donnée par ses fervents représentants sur le terrain et leurs syndicats. Cela a toujours été le cas historiquement, tant en terme de mesures sécuritaires contre une frange de la population ou lors decritiques ouvertes à l'encontre des forces... [Lire la suite]
30 septembre 2010

DE LA DESOBEISSANCE CRIMINELLE...

Suite au mouvement anti-cpe, j’ai été arrêté pour avoir jeté des cannettes sur des flics. Après le tralala habituel, j’ai était condamné à 50 heures de tiges. Un an et demi plus tard je suis re-convoqué chez les flics pour filer mon ADN. Dans un premier temps, je m’étonne de la chose ; mon ADN, ils l’ont déjà. C’était suite à une rixe, et ça fait déjà plus de trois ans, tout juste après l’application de la loi perben. A l’époque, je ne savais même pas qu’on pouvait tenter de refuser de donner son ADN, j’ai tendu la langue... [Lire la suite]